ORHEOL ET SMICO OFFICIALISENT LEUR PARTENARIAT POUR L'ENCADREMENT ET LE FINANCEMENT DES START-UPS À BUKAVU!!!

La salle de conférence de l’hôtel Elizabeth de Bukavu brillait de mille couleurs ce 19 septembre 2019. Et pour cause, les 2 plus grandes structures engagées dans la promotion de l’entreprenariat au Sud-Kivu avaient choisi ce jour pour présenter au public et à la presse le contenu de leur toute nouvelle collaboration.

ORHEOL ET SMICO OFFICIALISENT LEUR PARTENARIAT POUR L'ENCADREMENT ET LE FINANCEMENT DES START-UPS À BUKAVU!!!
De gauche à droite: Pacifique NDAGANO & Blaise SANYILA

SMICO, une institution de micro-finance réputée proche de ses clients, sensible aux besoins locaux et résolument tournée vers le développement communautaire, a choisi de tendre la main à la plus ambitieuse des structures locales, ORHEOL, en vue réaliser le rêve de nombreux jeunes entrepreneurs. Récemment primée par la nouvelle dynamique de la société civile comme PATRIOTE EN OR 2019, ORHEOL est cette association de 10 jeunes congolais qui ont mis leur savoir et leurs moyens ensemble pour provoquer et encourager l’auto-prise en charge économique des jeunes diplômés congolais abandonnés au chômage. Depuis 2018, ORHEOL a lancé à Bukavu, un incubateur de start-ups avec espace de coworking, dont la renommée est allée en grandissant, grâce à une approche rigoureuse et déterminée d’identification, de coaching et d’accompagnement des jeunes entrepreneurs dans la ville. Devant une cinquantaine d’invités, incluant les délégués des ministères de la jeunesse, des petites et moyennes entreprises et du plan, celui du maire de Bukavu, une dizaines de journalistes et des nombreux jeunes entrepreneurs, le Directeur général de SMICO, Monsieur PACIFIQUE NGAGANO a pris la parole pour placer dans le contexte l’engagement déterminé de son institution à soutenir l’entreprenariat des jeunes et engranger une nouvelle dynamique de développement pour la R.D. Congo. Le Directeur Général de SMICO a donc clarifié l'intérêt premier de son institution qui est d'assurer que les jeunes brillants et déterminés qui montrent du sérieux et de la volonté d'entreprendre ne soient pas bloqués à cause de leur statut à haut risque que leur reprochent souvent les banques classiques. De son côté, Monsieur BLAISE SANYILA, Administrateur général adjoint de ORHEOL ASBL, a rappelé le rêve des membres fondateurs de ORHEOL qui sont tous natifs du Kivu, et bien que répartis à travers le monde, sont déterminés à faire du Kivu un nouveau hub de l’innovation et de la création entrepreneuriale. Le crédit dénommé KIJANA INUKA a été expliqué par David BUTUNGANE, Responsable des Opérations chez SMICO, qui a rappelé que ce crédit sera ouvert au SUD-KIVU aux start-ups incubées par ORHEOL, c’est-à-dire à tous les projets entrepreneuriaux présentés par l’incubateur ORHEOL1. Il s’agira donc d’entrepreneurs débutants porteurs d’idées notatrices et bancables qui auront suivi avec succès le processus d’incubation pendant une période de 3 à 6 mois. Les yeux brillants de rêves devant cette opportunité inespérée, un jeune entrepreneur n’a pas manqué d’insister sur le fait que les premiers bénéficiaires du crédit KIJANA INUKA devront faire preuve de sérieux et de crédibilité afin d'ouvrir la porte aux prochains bénéficiaires et lancer ainsi définitivement un cycle de production de jeunes entrepreneurs qui éradiqueront la pauvreté en R.D.Congo ». ORHEOL et SMICO ont annoncé pour les tout prochains jours la diffusion d’un appel à projets destiné aux jeunes qui ont des idées à proposer en vue de lancer leurs propres entreprises et enrichir ainsi l’écosystème entrepreneurial du KIVU et de la R.D.Congo. 

 

Dav CHIKA