SUD-KIVU: PLUS DE 35 ENFANTS SONT MORTS DE ROUGEOLE AU PREMIER TRIMESTRE 2020!!!

42 143 cas suspects de rougeole ont été enregistrés, en RDC, au cours de 12 premières semaines de l’année 2020. Parmi ces cas, 527 décès ont été répertoriés, ce qui représente une létalité de 1, 3 %. Le groupe d’enfants de moins de 5 ans reste le plus touché à travers le pays depuis le 1er janvier de cette année, cette catégorie représente 62,3?s décès.

SUD-KIVU: PLUS DE 35 ENFANTS SONT MORTS DE ROUGEOLE AU PREMIER TRIMESTRE 2020!!!
Pédiatre MWANZA NANGUNIA, BUKAVU RDCONGO, BAK EVENTS

Selon les statistiques avancées par l’Organisation Mondiale de la Santé, l’année 2019 a été la plus difficile comparativement aux années précédentes. Cette année affiche un score élevé des cas de rougeole chez les enfants avec plus de 288 000 de cas avérés ayant occasionné plus de 5 700 morts dans cette catégorie d’âge. Le Sud-Kivu, province située dans la partie-Est de la Rd Congo, a enregistré 1792 cas de Rougeole pendant la période de janvier jusqu’au 6 mai 2020. De ces cas, on note 39 décès dans 32 zones de santé de la province, sur le 34 que compte la province, informe la Division Provinciale de la Santé, DPS. 

La Semaine Africaine de Vaccination a été célébrée du 23 au 29 avril 2020, sous le thème: "PROTÉGÉS ENSEMBLE: LE VACCIN ÇA MARCHE!" en vue de garantir une santé saine aux enfants. Au Sud-Kivu, différentes campagnes de vaccination sont organisées avec les partenaires œuvrant dans le secteur sanitaire comme l’Organisation Mondiale de la Santé(OMS), Médecins Sans Frontière(MSF), l’UNICEF ainsi que le Programme Élargi de Vaccination(PEV), afin d'atteindre un nombre significatif d’enfants à vacciner sur l’ensemble de la province. A en croire le Pédiatre Mwanza NANGUNIA, responsable de la clinique Amis des Enfants oeuvrant dans la ville de Bukavu, la vaccination permet de limiter la mortalité infantile chez les enfants âgés de moins de cinq ans et occasionne la disparition des plusieurs maladies. "Il y a quelques années la rougeole était considérée comme la maladie la plus meurtrière des enfants de moins de cinq ans dans le monde. Avec l’intensification des campagnes, on a remarqué moins de complications chez les enfants" fait remarquer le Docteur Mwanza, avant d’ajouter que la vaccination améliore la santé de l’enfant et renforce son système humanitaire. Même si on vaccine plusieurs fois un enfant, il y a aucun inconvénient quand on a respecté l’intervalle de la dose qui est en principe de quatre semaines". 

Même son de cloche pour la Directrice de ONE auprès de l'Union Africaine et en Afrique de l'Est, Madame Dorine NININAHAZWE. Pour madame Dorine, les programmes de vaccination en Afrique marchaient assez bien mais les pays africains sont confrontés à cette pandémie du COVID-19 qui freinent tout. Cependant il est important de rappeler qu'il est primordial de continuer la vaccination car l'Afrique ne devrait pas faire face à plusieurs pandémies à la fois. Pour votre gouverne, ONE est une organisation non gouvernementale de campagne et de plaidoyer, basée aux États-Unis, qui lutte contre l’extrême pauvreté et les maladies évitables en Afrique.

Plusieurs facteurs expliquent la persistance des cas de rougeole dans plusieurs milieux reculés au Sud-Kivu en particulier, et dans le pays en général. Pour le Pédiatre Mwanza NANGUNIA, le déplacement régulier des populations dans des zones touchées par les conflits armés fait partie des causes de cette maladie, car certains enfants ratent le vaccin. A cela s’ajoute l’inaccessibilité des certaines zones situées dans les milieux reculés ainsi que la négligence de certains parents à présenter leurs enfants aux équipes de vaccination. A noter que La rougeole est une infection strictement humaine et très contagieuse, due à un virus transmis de personne à personne par voie aérienne et entrainant une éruption cutanée. La RDC, comme tous les autres pays africains, est touchée par la rougeole, une maladie qui sévit et fait plusieurs victimes particulièrement dans la catégorie des enfants depuis la résurgence de la maladie en 2011-2012. 

 

Isabelle RIBA / BAK EVENTS